Acheter : FRANCE, REPONDS A MA TRISTE QUERELLE

Mon Compte Identifiez-vous
Panier Votre panier est vide
FRANCE, REPONDS A MA TRISTE QUERELLE
Caractéristiques :
Auteur :Dominique Ponnau
Editeur :SALVATOR
Paru en :mai 2014
Présentation :Broché, 12 mm * 130 mm * 200 mm, 142 pages, 162 g
Code barre :9782706711497
16.00 €
Résumé
Je voudrais m’adresser à la jeunesse. La prendre à témoin. Quelle jeunesse ? Celle de l’âge ? Oui. Si possible. La jeunesse de l’âge porte en ses mains l’avenir. Mais il est une jeunesse plus vaste que la jeunesse de l’âge, qui l’embrasse et qui la comprend : la jeunesse du coeur. C’est à cette jeunesse-là que, sans confondre les responsabilités propres à chaque âge, je voudrais m’adresser.
J’ai la culture d’un homme de 77 ans. Pour beaucoup de jeunes selon l’état-civil, une culture d’avant le déluge ? Je n’en suis pas sûr. Encore moins sûr qu’elle ne recèle pas des trésors où ces jeunes pourraient puiser.
Je ne puis me résoudre à voir s’engloutir ces trésors. Je ne puis accepter le cataclysme qui se déchaîne. La marée noire de l’ignorance, de la vulgarité, de la bêtise, qui nous monte à la gorge. Épris de la jeunesse du coeur, j’aime la jeunesse de l’âge. Souvent je l’admire. Encore plus souvent que je ne la plains. Il existe en France une telle jeunesse : elle est magnifique. Elle s’est manifestée ces temps-ci avec un courage, une inventivité, une sorte d’innocence miraculeuse. Elle a bravé le mensonge, l’injustice, la calomnie. Elle n’eut, elle n’a d’autres armes que sa détermination, sa candeur, au service d’une certaine idée de l’homme.
Remettons-nous-en donc au Courage, au Coeur qui nous habite, plus intime à nous-mêmes que notre propre courage, que notre propre coeur. 

Dominique Ponnau, né en 1937, est conservateur général honoraire du Patrimoine et directeur honoraire de l’École du Louvre. Normalien, agrégé de lettres classiques, il fut chef de l’Inspection générale des musées (1972-1977) avant de devenir directeur de l’École du Louvre (1982-2002). Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages aux Éditions du Cerf, aux Presses de la Renaissance ou aux Éditions Salvator.